Légende

Comparatif

5 août 2010 - Effondrement dans une galerie de la Mine Amos Amos, à Val-des-Mines, en Abitibi. 33 mineurs sont portés disparus.

22 août 2010 - Une sonde rejoint une salle de repos et revoie renvoie à la surface le message suivant : «nous «Nous sommes tous vivants».

Jusqu’à maintenant, tout va bien.

27 août 2010 - On crée un comité de travail composé des dirigeants de la mine, du ministère des ministères des Ressources naturelles, naturelles et de la Sécurité publique, des centrales syndicales et d’un représentant du gouvernement fédéral pour discuter des meilleures techniques de sauvetage. Les discussions achoppent sur les coûts. Les Le fédéral indique que sa contribution sera prélevée à même les sommes de péréquation, les syndicats accusent la minière de négligence, la compagnie menace de déménager en Amérique latine.

5 septembre 2010 - Les parties en arrivent à un accord sur le partage des coûts. Reste à trouver la solution technique.

14 septembre 2010 - On élabore trois plans de sauvetage qui visent à forer un trou de 60 cm pour atteindre les mineurs pris à 700 mètres sous terre, et à les remonter à l’aide d’une l'aide d'une nacelle. Le gouvernement Jean Charest annonce que les mineurs devront sans doute attendre à Noël pour revoir leur famille.

19 septembre 2010 - Les Algonquins du lac Brunante obtiennent de la Cour provinciale fédérale une injonction pour arrêter les travaux de forage. Les camions doivent traverser des terres ancestrales consacrées à la chasse, la pêche et le trappage de survie.

4 octobre 2010 - Le gouvernement et les Algonquins du lac Brunante négocient une entente en vertu de laquelle le droit de passage est autorisé en retour d’une d'une compensation de 7 millions de dollars.

6 octobre 2010 - Début des travaux de forage du puits de secours.

9 octobre 2010 - Les Amis de l’épinette l'épinette noire et Greentree International obtiennent une injonction de la Cour provinciale supérieure pour arrêter les travaux de forage. Cette activité pourrait poser constituer un risque pour la nappe phréatique et causer des désagréments aux migrations des outardes.

19 octobre 2010 - Le gouvernement et les groupes environnementaux s’entendent environnementalistes s'entendent pour confier l’étude l'étude du dossier au Bureau des audiences publiques sur l’environnement l'environnement (BAPE).

7 novembre 2010 - Début des travaux du BAPE.

18 novembre 2010 - Le comité des citoyens de Val-des-Mines s’inquiète s'inquiète des répercussions des forages sur la santé des citoyens, notamment des enfants. Ils obtiennent l’appui de leur député et Il obtient l'appui de l’Institut l'Institut national de Santé publique.

13 décembre 2010 - Dépôt du rapport du BAPE. Vu l’urgence l'urgence de la situation, et la fin de la période de migration des outardes, le BAPE autorise la poursuite du forage. Mais pour minimiser l’impact l'impact sur la population, les forages ne pourront avoir lieu qu’entre qu'entre 8 et 17 heures, du lundi au vendredi.

23 décembre 2010 - Arrêt des forages pour le congé des Fêtes.

7 janvier 2011 - Reprise des travaux de forage. Le gouvernement annonce qu’il qu'il confie à la compagnie Mécanex le soin de construire la nacelle qui servira à remonter les mineurs.

13 janvier 2011 - Un consortium chinois, une entreprise européenne et un concurrent québécois obtiennent de la Cour provinciale supérieure une injonction pour arrêter les travaux de forage. La construction de la nacelle à a été confiée à une compagnie sans appel d’offres, d'offres, ce qui est contraire aux dispositions des accords de l’Organisation l'Organisation mondiale de Commerce.

17 janvier 2011 – Stephen Harper déclare que tant qu’à accorder le contrat sans soumission, on aurait dû le donner à une compagnie d’armements américaine.

25 mars 2011 - La Cour donne raison au gouvernement qui n’avait n'avait pas à soumettre la construction de la nacelle à un processus d’appel d’offres, d'appel d'offres, vu l’urgence l'urgence de la situation. Les travaux reprennent.

5 avril 2011 - Un journaliste d’enquête d'enquête découvre que le PDG de Mécanex est un généreux donateur à la caisse électorale du parti ministériel. libéral. Houleux débat à l’Assemblée l'Assemblée nationale : l’opposition réclame les partis d’opposition réclament la tenue d’une d'une commission d’enquête d'enquête sur la corruption et le retrait du contrat de nacelle à Mécanex. Un sondage Léger marketing montre que les Québécois exigent à 92% la tenue d’une commission d’enquête.

12 mai avril 2011 - Début des travaux de la Commission d’enquête d'enquête sur les allégations de corruption.

17 avril 2011 – Un article publié à la une de The Gazette signale que l’affichage unilingue français dans la mine a causé l’accident et demande des assouplissements à la Loi 101 . 13 juillet 2011 - La Commission remet son rapport et reconnait conclue que le gouvernement avait le droit de confier la construction de la nacelle à un entrepreneur de son choix, même s’il a financé le parti libéral, vu l’urgence l'urgence du moment.

15 juillet 2011 - Reprise des travaux de forage forage.

17 juillet 2011 - Début du congé des vacances de la construction construction.

1er août 2011 - Reprise des travaux de forage forage.

5 août 2011 - Premier anniversaire de l’effondrement l'effondrement de la mine. Les mineurs se considèrent chanceux d’être d'être encore en vie et de ne pas travailler dans un pays sous-développé comme le Chili.

16 août 2011 - Le tunnel de sauvetage atteint enfin les mineurs. Reste à attendre la nacelle qui est en retard. Mécanex est en attente des pièces importantes qui sont fabriquées par son sous-traitant indonésien.

10 septembre 2011 - La nacelle arrive sur les lieux du drame. Horreur! Les sous-traitants ont peinturé peint un énorme drapeau canadien québécois sur l’enveloppe l'enveloppe extérieure. Les souverainistes fédéralistes sont outrés et y voient une vile manigance fédéraliste séparatiste pour récupérer l’événement. l'événement et discréditer le Canada.

14 septembre 2011 - On crée un comité de travail composé des dirigeants de la mine, du ministère des Ressources naturelles, de la Sécurité publique, des centrales syndicales et d’un représentant du gouvernement fédéral – Stephen Harper convoque une conférence fédérale- provinciale pour discuter de l’épineux l'épineux problème du drapeau.

22 septembre 2011 - Un compromis est négocié atteint entre les différentes parties. différents niveaux de gouvernements. La nacelle portera le drapeau du Canada, du Québec, celui du Canada et celui de la ville de Val-des-Mines, de même que Val-des-Mines. En plus petit, les logos de Mécanex, de la centrale des mineurs du Québec (CMQ) et de la fédération des travailleurs et travailleurs souterrains du Québec (FTSQ).

29 septembre 2011 - Bousculades, agressions physiques et saccage sur le chantier : les patrons, la CMQ et la FTSQ ne s’entendent s'entendent pas sur la priorité de remontée des mineurs.

1er octobre 2011 - Le ministre du Travail nomme un arbitre pour régler le conflit entre les centrales syndicales. conflit.

27 octobre 2011 - La CMQ et la FTSQ s’entendent – Les parties s'entendent sur une liste commune de priorité de remontée qui tient compte de l’ancienneté. l'ancienneté.

28 octobre 2011 – Le B’nai Brith dénonce l’antisémitisme de la société québécoise : le seul mineur juif du groupe ne sortira qu’en second lieu.


6 novembre 2011 - Un document confidentiel du gouvernement est obtenu par la presse. Les coûts de l’opération l'opération de sauvetage dépassent de sept fois les estimations initiales. Des groupes de citoyens en colère et l’opposition la Ligue des contribuables manifestent devant le chantier.

7 novembre 2011 – L’institut économique de Montréal dévoile une étude qui démontre que les travaux auraient coûté 14 fois moins chers s’ils avaient été confiés à l’entreprise privée. Du même souffle, il revendique la privatisation d ‘Hydro Québec et une baisse des impôts de sociétés.

13 novembre 2011 - Le gouvernement annonce qu’il qu'il débloque une aide spéciale pour défrayer les coûts de l’opération l'opération de sauvetage et qu’elle qu'elle ne se traduira pas par des hausses de taxes ou d’impôt. d'impôt. Le premier ministre Charest demande à son homologue canadien que les sommes soient puisées à même les surplus de la caisse de l’assurance-emploi. l'assurance-emploi.

4 décembre 2011 - Les réparations effectuées et la nacelle repeinte, les opérations de secours peuvent débuter.

12 décembre 2011 - Les mineurs sont enfin de retour à la surface.

21 décembre 2011 - Le premier ministre – Jean Charest se félicite du succès de l’opération l'opération et du fait que les mineurs peuvent fêter Noël avec leur famille comme il l’avait l'avait prédit. Il blâme toutefois l’inaction du gouvernement fédéral qui, selon lui, est à l’origine des retards éprouvés.

Sommaire